© Copyright : Inès Jaurena


Le football comme vous ne l’avez jamais joué… Concept venu de Norvège – ils sont fous ces Scandinaves -, le bubble bump tourne vite à la foire aux auto-tamponneuses. Le jeu est plus en bulles qui se télescopent qu’en balle de but. Mais qu’est-ce qu’on se marre!

Bubble Bump, Késako? Métropolit’1 est allé tâter le terrain du côté du parvis de la Défense. Nous avons sondé neuf personnes. Score final : sept à deux…


    Chacun dans sa bulle et c’est partiiiiiiiiiiiii!


 Deux équipes de cinq joueurs s’affrontent. Ça va mousser !


 Le terrain, généralement synthétique et couvert, a les dimensions d’un terrain de tennis. Mais sans filet…


 Un arbitre surveille les comportements inadaptés. L’objectif : marquer plus de buts que l’adversaire. Au fait, il y a un ballon.


 Jambes libres mais bras emprisonnés, les bubbles players singent les règles du football. Bousculades et télescopages recommandés!


Durée du match : 30 ou 60 minutes (tronçonnées en trois rencontres), selon vos envies.

Maxine Eouzan, Treicy Etiennar, Kenji Grillon, Chloé Jubénot