Au coin de la rue Sainte-Croix de la Bretonnerie (4e), derrière ses murs jaunis, la boulangerie « LegayChoc » n’a apparemment rien de … choquant. Derrière la vitrine, croissants, chocolatines et pains aux raisins font le bonheur des gourmands. Entre pains complets, de campagne ou de son, les amateurs de la baguette tradition s’y retrouvent.

Un commerce comme les autres, à un détail près : c’est la première boulangerie gay de France. « Nous proposons quelques produits atypiques, avec une connotation sexuelle », glisse malicieusement Richard Legay. Si la démarche fait sourire son créateur, le « zizi choc » – des chocolats en forme de verge – ou la « baguette magique » – inutile de préciser… – ne sont toutefois pas toujours du goût de sa clientèle.

Au-delà de leurs représentations phalliques, les saveurs restent cependant authentiques. Mais les coquineries ont visiblement trouvé quelques adeptes…